figurines 1/6ème Index du Forum figurines 1/6ème
présentation de figurine au 1/6ème avec leur histoire
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 BienvenueInvité sur figurinepassion 
Johannes Mühlenkamp

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:40 (2011)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp Répondre en citant

CARRIERE


1934 :             Cadet
1936 :             SS-Untersturmführer
1937 :             SS-Obersturmführer
1939 :             SS-Hauptsturmführer
1942 :             SS-Sturmbannführer
1943 :             SS-Obersturmbannführer
1944 :             SS-Standartenführer



FONCTIONS

1er novembre 1937 - 1er mai 1938 :        Chef de peloton dans la II. Sturmbann de la SS-Standarte Germania
5 mai 1938 - 1er décembre 1940 :          Commandant de la Kradschützen-Kompanie de la SS-Standarte Germania de la  SS-Verfügungstruppe
1er décembre 1940 - 15 octobre 1941     Commandant de l’Aufklärungs-Abteilung de la SS-Division Reich et Adjutant divisionnaire de la SS-Verfügungs-Division
11 février 1942 - 1er mars 1943 :           Commandant de la Panzer-Abteilung 5 de la SS-Division (mot.) Wiking
1er mars 1943 - 12 août 1944 :             Commandant du SS-Panzer-Regiment 5 de la 5 SS-Panzer-Division Wiking
12 août - 9 octobre 1944 :                   Commandant de la 5. SS-Panzer-Division Wiking
9 octobre 1944 - 8 mai 1945 :               Inspecteur général des Waffen-SS Panzertruppen du SS-Führungshauptamt
Janvier - 5 février 1945 :                      Commandant de la 32. SS-Panzer-Grenadier-Division 30 Januar


DISTINCTIONS

1939 :    * Eisernes Kreuz 2. Et 1. Klassen - Croix de Fer 2ème et 1ère classe
1942 :    * Deutsches Kreuz in Gold - Croix de Fer en or
1942 :    * Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes - Croix de Chevalier de la Croix de Fer
1943 :    * Verwundetenabzeichen in Gold - Insigne des blessés en Argent
1944 :    * RK mit Eichenlaub - RK avec Feuilles de chêne
AUTRES DECORATIONS (dates d’attributions inconnues)
    * SS-Dienstauszeichnung - Médaille du service de longue durée de la SS
    * Panzerkampfabzeichen - Insigne de combat des blindés
    * SS-Ehrenring - Anneau d’honneur SS
    * Ehrendegen des RF SS - Sabre d’honneur SS

_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:44 (2011)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp Répondre en citant

LE GUDERIAN DE L’ODRE NOIR

    Johannes Mühlenkamp naît le 9 octobre 1910 à Montigny-lès-Metz (Moselle) dont le père (Emil) en est conseiller municipal. Après le retour de la Lorraine sous le drapeau français, ce lorrain allemand adhère au NSDAP avant de rejoindre la SS le 1er août 1933 (numéro 86605). Affecté tout d’abord à la SS-Standarte 2 de la SS-Verfügungstruppe en septembre 1934.
    Très vite, il démontre des qualités de meneur d’hommes, ses supérieurs le remarquent et désirent qu’il suive une formation d’officier. La même année, il intègre la SS-Führerschule Braunschweig (cadet de première classe). Le 20 avril 1936, il sort de l’école (SS-Untersturmführer) et il est affecté à la 15.Sturm de la 96.Standarte 2, avant de rejoindre la 2. Panzer-Division (créée le 15 octobre 1935) pour y suivre un stage de motocycliste (avril-mai 1936). La moto est une véritable passion pour lui, il montre quelques talents pour celle-ci (gagne quelques courses avant-guerre). La 15.Sturm va devenir une Kradschützen-Kompanie (compagnie motocycliste) du SS-Regiment Germania,  Mühlenkamp en prend le commandement (5 mai 1938). Il cumule cette fonction avec celle d’Adjutant Divisionnaire jusqu’au milieu de l’année 1940 au sein de la SS-Verfügungs-Division. Il occupe le poste Zugführer (chef de peloton - 1er novembre 1937 au 1er mai 1938) au sein de la II. Sturmbann / SS-Standarte Germania. Le 9 novembre 1937, il est élevé au grade de SS-Obersturmführer et continue son ascension dans la hiérarchie au sein de la SS en étant promu SS-Hauptsturmführer le 30 juin 1939.
    Ne manquant pas de courage lors de la campagne de Pologne, il est décoré de l’Eisernes Kreuz II Klasse le 3 octobre 1939. La Croix de Fer 1ère classe lui est rapidement décernée car il démontre un esprit d’initiative et une certaine bravoure. Ainsi le 13 septembre 1939, alors qu’il protège la route de Przemysl-Lwow, il prend le village de Sadowa Wisznia. Puis il capture un bataillon de polonais (500 fantassins). Le 1er décembre 1940, il regagne la SS-Aufklärungs-Abteilung (unité de reconnaissance) de la division SS-Division (mot.) Reich comme commandant. Cette affectation donne une nouvelle tournure à sa carrière.

I / Barbarossa (1941)

    Après l’attaque de la Yougoslavie, il prend part à l’invasion de l’URSS le 22 juin 1941. Le 29 juin, premier jour d’engagement de l’unité, la division se heurte à une grande résistance de l’infanterie russe lors de la prise d’un pont sur la rivière Losca. Mais grâce à la détermination de l’unité, elle finit par vaincre l’ennemie. La SS-Aufklärungs-Abteilung poursuit son avancée, avec comme objectif un pont à Puchowice. Une nouvelle fois les russes sont chassés de leur position. Mais au lieu de retraiter, les soviétiques contre-attaquent et les Frontoviki sont tout prêt de submerger les Waffen-SS. Mühlenkamp n’a pas d’autre option que d’organiser une opération de sauvetage. Il parvient à dégager ses troupes. Après cette opération, il est chargé de la couverture du flanc gauche de la SS-Division (mot.) Reich lors de sa progression. L’ennemi refuse de céder (terrain peu propice aux attaquants). Toute l’expérience de Mühlenkamp est nécessaire pour avancer. Un appui d’une unité d’infanterie au détachement de reconnaissance permet  de maintenir le front sous le feu ennemi durant deux jours. Les rapports vantent les prises d’initiatives de Mühlenkamp : il n’hésite pas à batailler auprès de ses hommes. Dirigés par un chef charismatique, les Landser parcourent 400 km en deux jours et atteignent le secteur de Desna (500 prisonniers - grandes quantités de matériels récupérés). Le 7 septembre, il participe à une patrouille vers Desna, même si cela permet de mieux saisir la situation, elle reste très dangereuse. Lors d’un bombardement du 15 octobre 1941, Mühlenkamp est blessé à la tête par des shrapnells. Il est évacué à l’arrière. Pour ses actions, il est élevé au grade de SS-Sturmbannführer et il est décoré de la Deutsches Kreuz in Gold sur avis du SS-Brigadeführer Bittrich.
 
II / La Wiking (1942)

    En février 1942, la SS-Division (mot.) Reich est renforcée par une Panzer-Abteilung. Cela ouvre la voie aux autres divisions de la Waffen-SS qui débute leur montée en puissance. Mühlenkamp est promu Kommandeur de la formation en cours d’entraînement. Elle est dénommée, par la suite, SS-Panzer-Abteilung 5. La formation est attribuée à la SS-Division (mot.) Wiking (créée en mai 1940) formée de volontaires des pays du Nord de l’Europe (Norvégiens - Danois - Suédois - Néerlandais - même des Allemands). Sur le front, elle arrive pour renforcer une division usée par les attaques russes. Les Panzerschützen (peloton de commandant sur Panzer III - 2 compagnies de combat sur Panzer III 5cm Lang - 1 compagnie de combat sur Panzer IV 7,5 cm Kreuz) sont prêts le 18 avril 1942, ils vont prendre part à l’offensive d’été de la Heer pour la prise des champs pétrolifères du Caucase (opération Fall Blau). Le 21 avril 1942, la division perce dans le secteur de Taganrog ouvrant ainsi la route de Rostov-sur-le-Don. L’agglomération est défendue par trois lignes de défense entourées de fossés antichars. La bataille risque d’être rude
.


MÜHLENKAMP DEVANT SON BEFEHLSPANTHER SUR LE FRONT POLONAIS A L'ETE 1944

 
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:46 (2011)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp Répondre en citant

    La SS-Panzer-Abteilung 5 de Mühlenkamp bouscule les défenseurs russes. Ses chars franchissent les fossés et s’emparent des deux cotes (96,3 - 101,8) ainsi que l’aéroport de Leniavan. Les combats sont rudes et les Panzers réduisent au silence trois positions antichars. Le 24 juillet, les blindés soutiennent les SS-Grenadiere pour l’attaque sur Rostov qui tombe sans grande résistance. L’Armée rouge s’est retirée pour éviter l’encerclement. Sous les ordres de Mühlenkamp, la SS-Panzer-Abteilung a grandement participé à la prise de Rostov en repoussant les 73éme et 125éme division d’infanterie russe de l’autre côté du Don. Félix Steiner recommande Mühlenkamp pour la Ritterkreuz au vue de son action.
    Lors de la chevauchée dans le Caucase, courageux et audacieux, il démontre un excellent sens tactique et s’affirme comme l’un des meilleurs spécialistes des blindés de la Waffen-SS. Engagés dans de durs combats à Kagalnizkaja (22 juillet), ses Panzers font refluer les Soviétiques  vers le fleuve Kouban. Celui-ci est franchi à Kropotkine (nuit du 4 au 5 août).
    Le Génie met en place un pont, suite à la destruction par les Russes des ouvrages d’art, pour permettre aux véhicules de traverser. La route de Maïkop est ouverte. La progression est retardée par de furieux accrochages. Malgré cela, Maïkop est conquise sans trop de perte pour les hommes de Mühlenkamp. Puis après plusieurs semaines  au front, la Wiking est transféré à Grozny. Le 17 septembre, la division se déploie au nord-ouest de la capitale tchéchène. Les Allemands butent sur un front défensif mis en place par le général russe Tyoulenev. La ville de Malgobek est un verrou sur la route de Grozny (90 km plus à l’Est).
    Le 26 septembre, l’artillerie russe cloue les Panzer-Grenadiere au sol alors que les 48 panzer de Mühlenkamp sont la cible des canons de 76,2 mm. De plus, les Iliouchine II-2 harcèlent les unités terrestres allemandes. Le lendemain, ne possédant plus que 20 chars, Mühlenkamp tente une percée, masquée par un épais brouillard. Cette attaque échoue devant la ténacité des Frontoviki. La bataille de Malgobek se termine le 5 octobre 1942, après que des renforts allemands aient permis l’effondrement des défenses russes. L’avancée est stoppée ici avec l’arrivée de l’hiver, et à cause des contre offensives russes.
    Après avoir  été repoussé, la Wiking est retirée du front le 31 décembre pour être reconstituer à l’arrière du front. Entre-temps, Johannes Mühlenkamp est décoré de la Verwundetenabzeichen en or (Insignes des blessés en or - 15 septembre 1943) suite à ses nombreuses blessures reçues sur le front.

III / Un tacticien hors-pair (1943-1945)

    Devenu SS-Obersturmbannführer (janvier 1943), il rentre en Allemagne pour superviser la transformation de son unité en SS-Panzer-Regiment 5. Mars 1943, Mühlenkamp dirige la nouvelle unité. Après avoir reçu des Panzer V, la II. Abteilung part pour Chola (Pologne) en février 1944. La 5. SS-Panzer-Division Wiking (très affaibli) est envoyée vers Kotel (Ukraine) pour aider la garnison en place. Les unités soviétiques sont plus rapides, les SS ne réussissent pas à rompre l’encerclement (18 mars). Même les Panther (II. Abteilung / SS-Panzer-Regiment 5) ne peuvent parvenir à redresser la situation. Les Soviétiques, grâce à leur supériorité matérielle, mettent en échec toutes les tentatives de la Wiking. Le 4 avril, après avoir réuni les rares unités mécanisées SS et les engins de la 4. Panzer-Division (Panzerkampfgruppe Mühlenkamp), les Allemands jouent leurs dernières cartes.
    Le Panzerkampfgruppe perce les lignes autour de Kowel (50 canons antichars russe hors de combat) ce qui permet l’ouverture d’un couloir pour évacuer toute la garnison (5 avril). Alors que l’unité est retirée du front pour être dotée de véhicules de remplacement, Mühlenkamp est promu SS-Standartenführer (20 avril 1944).
    Le 22 juin 1944, les Russes éclatent le front allemand (opération Bragation). Envoyés pour aider la 26. Infanterie-Division, les Panther de Mühlenkamp font face à une brigade de chars soviétiques (7 juillet) : des T34/85 (dernière version du char russe). Moscou croit posséder l’équivalent du char allemand, mais les tankistes allemands vont démontrer le contraire : 103 T34/85 sont mis hors de combat ! Aucune perte pour les Allemands !!!
    À bord de son Befehlspanzer (Panzer codé « R02 »), Mühlenkamp est à la pointe de l’attaque pour réagir vite à l’évolution sur-le-champ de bataille. Avec ses prises de risques, il est admiré par ses pairs notamment Paul Hausser. Pour ces faits d’armes, Mühlenkamp est cité au Wehrmachtberitch (bulletin d’informations édité par l’Oberkommando des Wehrmacht) le 11 juillet 1944.
    Le 16 juillet, la division est à Kamieniec-Litewski (au nord-est de Brest-Litovsk) pour enrayer l’avancée de l’Armée rouge. Les StuGe III de la 4. Kompanie du régiment de Mühlenkamp contiennent l’avancée du 4ème corps de cavalerie russe. Mühlenkamp devient Kommandeur de la Wiking le 12 août 1944. Ses qualités innées de chefs et sa grande popularité au sein de la troupe font de lui le successeur naturel d’Otto Gille. Malgré cette nomination, il reste près de ses hommes au front. Alors qu’une partie de l’unité prend part à l’écrasement de l’insurrection de Varsovie, le reste de l’unité doit établir une ligne défensive à Radzymin (Est de Modlin)
.


MÜHLENKAMP AVEC SON FOX TERRIER
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:48 (2011)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp Répondre en citant

    Il joue un rôle majeur dans l’anéantissement du 3ème corps blindé soviétique sur la Vistule, en coopération avec la Fallschirm-Panzer-Division 1 Hermann Göring. Ses panzer mettent hors de combat 170 chars russes et autant de pièce d’artillerie ! Cela permet de stabiliser le front polonais et d’obtenir les Feuilles de Chêne pour sa Croix de Chevalier de la Croix de Fer.
    Mais le Reichsführer-SS, dans un souci de préserver la vie de cet officier exceptionnel, lui retire le commandement de la Wiking (9 octobre 1944) pour l’affecter au poste d’Inspekteur général des SS-Panzertruppen du SS-Führungshauptamt, équivalent pour l’Ordre noir du poste du Generaloberst Guderian. Il occupe ce poste jusqu’à la fin de la guerre. À cause de son arrivée tardive à ce poste, il n’a pas eut le temps de restructurer  les SS-Panzertruppen (malgré une grande expérience du terrain) comme l’a fait Guderian pour la Heer en 1943. En parallèle, il devient Kommandeur de la 32. SS-Grenadier-Division 30 Januar (janvier-février 1945) constituées d’unité dissoutes, d’élèves et de personnels d’écoles de la Waffen-SS. Cette unité, dont le nom correspond à la date de prise du pouvoir par Hitler, combat sur l’Oder (nord de Fürstenberg) puis disparaît dans les rues de Berlin.
    Si sa survie à la guerre est une certitude, les conditions de sa reddition sont méconnues comme son retour à la vie civile. Ce qui est certain c’est que Mühlenkamp décède le 23 septembre 1986 à Langelsheim près de Goslar.
    


 

MÜHLENKAMP ET OTTO GILLE PENCHES SUR UNE CARTE
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 18:29 (2011)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp Répondre en citant

balles photo et trés belle bio d un soldat encore une fois redoutablement éfficace ! génial "termi"!

Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 10:45 (2011)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp Répondre en citant

Toutes les photos sont tirés de la revues ligne de front (hors série Waffen-SS les généraux de l'ordre noir), moi j'ai fait un résumé non exhaustif de l'article
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Ven 27 Jan - 16:39 (2012)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp Répondre en citant

exellent boulot sur cette biographie térmi !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:54 (2017)    Sujet du message: Johannes Mühlenkamp

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com