figurines 1/6ème Index du Forum figurines 1/6ème
présentation de figurine au 1/6ème avec leur histoire
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 BienvenueInvité sur figurinepassion 
Wilhelm Mohnke

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:29 (2011)    Sujet du message: Wilhelm Mohnke Répondre en citant

CARRIERE

1933 :                    SS-Hauptsturmführer
1940 :                    SS-Sturmbannführer
1943 :                    SS-Obersturmbannführer
Juin 1944 :              SS-Standartenführer
Novembre 1944 :      SS-Oberführer
Janvier 1945 :          SS-Brigadeführer

FONCTIONS

1933-1940 :                                Commandant de la Compagnie à la SS-Division Leibstandarte Adolf Hitler
1940-1941 :                                Commandant de bataillon à la SS-Division Leibstandarte Adolf Hitler
Février 1942 :                              Commandant de la Panzer-Abteilung de la SS-Panzer-Division LSSAH
1943-1944 :                                Commandant du SS-Panzer-Grenadier-Regiment 2 de la 12. SS-Panzer-Division  Hitlerjugend
20 août 1944 - 6 février 1945 :       Commandant de la 1. SS-Panzer-Division LSSAH
Février -avril 1945 :                      Commandant de la Kampfgruppe Mohnke

DISTINCTIONS

1939 :    * Eisernes Kreuz 2. Et 1. Klassen - Croix de Fer 2ème et 1ère classe
1940 :    * Verwundetenabzeichen in Schwarz - Insigne des blessés en Noir
1940 :    * Infanterie Sturmabzeichen - Insigne de combat d’infanterie
1940 :    * Kriegsverdienstkreuz 2.Klasse mit Schwertern - Croix du Mérite de guerre avec Epées
1941 :    * Verwundetenabzeichen in Silber - Insigne des blessés en Argent
1941 :    * Deutsches Kreuz in Gold - Croix allemande en or
1944 :    * Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes - Croix de Chevalier de la Croix de Fer

_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:29 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:33 (2011)    Sujet du message: Wilhelm Mohnke Répondre en citant

LE DERNIER DEFENSEUR DE LA CHANCELLERIE

    Wilhelm Mohnke naît en 1911 à Lübeck. Au décès de son père, il quitte l’école pour trouver un travail et avoir un salaire. Grâce à une aide publique, Mohnke reprend ses études (formation dans le domaine bancaire). Diplôme en poche, il travaille dans une entreprise de verre et de porcelaine. Après le Krach de 1929, l’Allemagne est touchée par la Grande dépression : le chômage est important (25% en 1932), Mohnke perd son emploi en mars 1932.
    Hitler réunit autour de lui les nationalistes : les problèmes quotidiens des Allemands sont une aubaine pour le NSDAP qui profite de la crise pour élargir son électorat. En septembre 1931, Mohnke adhère au NSDAP. Cet acte contestataire à l’égard du régime, s’accentue avec sa candidature à la SS deux mois après. Il intègre la 4.SS-Standarte Schleswig-Holstein (Hambourg). Comparé à d’autres futurs généraux SS, Mohnke ne passe ni par la S.A. ni par la police. On peut expliquer cela par le fait que l’Ordre noir, dirigé par Himmler, devient de plus en plus important alors que la S.A. dérange le NSDAP à cause de sa violence et de son indiscipline.

I/ Une carrière fulgurante (1933 - 1940)

    Son ascension au sein de l’Ordre noir est impressionnante. Après avoir occupé plusieurs postes, il rejoint la garde rapprochée d’Adolf Hitler le 17 mars 1933. Il fait partie dès 117 hommes qui forment la SS-Stabswache Berlin de Sepp Dietrich (futur LSSAH). L’unité renommée SS-Sonderkommando  Berlin (avril) s’installe à la caserne Lichterfelde. Mohnke, promu SS-Hauptsturmführer, commande 12 hommes qui montent la garde en permanence devant la Chancellerie. Le 7 octobre 1933, il commande la 3.Kompanie de la II./ Adolf Hitler Standarte, puis un an après il rejoint la I. Sturmbann. La LSSAH se restructure pour accomplir des missions de guerre. Elle prend la taille d’un régiment motorisé avant de devenir une division. Lors de l’invasion de la Pologne (septembre 1939), l’unité de Mohnke combat aux côtés de la 17. Infanterie-Division. Malgré un baptême du feu très dure pour la LSSAH, Mohnke est décoré successivement des Croix de Fer première et deuxième classes (septembre - novembre 1939).
    Pour la campagne de France, Mohnke commande la 5ème Compagnie du 2ème Bataillon du Régiment SS Leibstandarte Adolf Hitler. Le 28 mai 1940, il prend le commandement de son bataillon après la mise hors de combat de son supérieur. Malheureusement, ces exploits sont ternis de crimes de guerre commis par les hommes du bataillon pour venger la mort supposée du commandant de la division Sepp Dietrich. La rumeur est fausse, par contre les 80 prisonniers exécutés à la grenade sont bien réels (Wormhout).

II/ Une longue parenthèse (1941 - 1943)

    À la tête de son bataillon, Mohnke (SS-Sturmbannführer) prend part à la campagne des Balkans au printemps 1941. Mais le premier jour de l’opération Marita (6 avril), il est grièvement blessé lors d’une attaque aérienne. Devant la gravité de la blessure, il est amputé d’un pied. Durant ses 8 mois de convalescences, il reçoit de multiples décorations pour sa présence au feu et sa blessure. À cause de douleur persistante, il sombre dans l’alcool et devient dépendant à la morphine.
    La LSSAH va devenir une Panzer-Division. Encore convalescent, Mohnke souhaite devenir le chef du futur détachement blindé en cours de formation à la caserne Lichterfelde (Berlin). Officieusement, il réunit assez d’hommes pour composer un bataillon au complet. Lors d’une réception donnée par Sepp Dietrich, Mohnke lui soumet son ordre de transfert (mi-janvier). Même si l’ordre est faux, Sepp Dietrich, pris au dépourvu, accepte et signe le document sous la pression de Mohnke à la fin du mois. La création du Panzer-Abteilung de la LSSAH est rapide et bénéfique pour la division, mais Sepp Dietrich peste de s’être fait berner par un subalterne et le lui fait payer. Mohnke reprend le service actif (février 1942) mais ne reste que quelques semaines à la tête du bataillon blindé ; le 16 mars, Sepp Dietrich le mute dans le bataillon de réserve de la LSSAH. Il y reste jusqu’en septembre 1943 ! À cause de son attitude, qui se répercute jusqu’au SS-Führungshauptamt (Office principal de commandement SS) d’Hans Suttner (chargé des aspects administratifs de la levée des unités), Mohnke est envoyée quelques jours en cure de désintoxication par Hans qui est furieux.

III/ La France et la Belgique (1943-1944)

    Malgré sa mise à l’écart, il est promu SS-Obersturmbannführer le 21 juin 1943. Encore plus surprenant, malgré le peu d’expérience au combat et au commandement au feu, il devient le premier commandant du SS-Panzer-Grenadier-Regiment 2, qui fait partie de la 12.SS-Panzer-Division Hitlerjugend. Dietrich manquant de cadre pour les 16000 jeunes recrues de son nouveau « bébé », voit en Mohnke, prêt à tout pour rebondir, le candidat idéal.


PRINCIPAUX CADRES DE L'iNFANTERIE REGIMENT (MOT.) LSSAH PENDANT LA CAMPAGNE DE FRANCE :
WILHELM MOHNKE - KURT MEYER - Dr HERMANN BESUDEN - THEODOR WISCH


_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:36 (2011)    Sujet du message: Wilhelm Mohnke Répondre en citant

    En juin 1944, la Hitlerjugend est en Normandie avec pour mission de rejeter les Alliés à la mer. Malgré son handicap, ses supérieurs reconnaissent son courage et son énergie. Le 21 juin, il devient SS-Standartenführer, puis le 11 juillet il est décoré de la Croix de Chevalier de la Croix de Fer pour sa résistance acharnée (Brouay - Le Mesnil-Tilly) détruisant 13 chars lors de plusieurs assauts (11 juin). Dietrich, lui remettant la décoration, déclare : « qu’il  a mené personnellement chaque contre attaque et, sans attendre d’ordres, a restauré la situation dans des attaques éclairs ». Encore une fois, ces actes sont entachés de crimes de guerre : exécutions de dizaines de prisonniers anglo-canadiens, mais l’argument de représailles suite à la mise à mort de soldats allemands dans le même secteur n’est pas possible. Mohnke dira pour sa défense après  guerre que lui et ses hommes n’avaient pas assez à manger pour s’embarrasser de bouches inutiles !
    Alors que le gros de la Hitlerjugend combat pour garder le contrôle de la poche de Falaise, Mohnke et son groupement sont à l’est de la Dives. Les combats sont rudes, et malgré une nouvelle blessure (17 juillet), il organise la défense de la rive ouest de la Seine avec des éléments du I. SS-Panzer-Korps en déroute (du 19 au 29 août).
    Le 20, il est promu commandant de la LSSAH, remplaçant Theodor Wisch (blessé). En novembre, il devient Oberführer et affronte une dernière fois les Américains avec la LSSAH lors de l’opération Wacht Am Rhein (Ardennes belges). Encore une fois, la division commet des exactions : le Kampfgruppe Peiper exécute en plusieurs lieux 362 prisonniers de guerre et 111 civils. La situation des Allemands se dégrade en janvier 1945. Lors d’un bombardement allié, Wilhelm Mohnke est blessé légèrement à l’oreille. Il laisse sa place à Otto Kumm, et trois jours après la fin de la bataille des Ardennes, il est promu Brigadeführer.

IV/ L’après-guerre

    De retour à Berlin après sa convalescence, il doit défendre le quartier de la Chancellerie. Il crée le Kampfgruppe Mohnke avec des effectifs encasernés à Lichterfelde et des restes d’unités en déroutes. Ces 2000 hommes seront les ultimes défenseurs du bunker d’Hitler. Malgré une défense acharnée mais désespérée des Allemands, les Soviétiques continuent à avancer. Sur ordre d’Hitler, Mohnke commande vraisemblablement l’exécution pour trahison d’Hermann Fegelein (beau-frère d’Eva Braun - 29 avril 1945). Après la mort d’Hitler, Mohnke et un petit groupe de survivant tentent d’échapper aux Russes qui finissent par les capturer.
    C’est le début d’une longue  période d’emprisonnement pour Mohnke : cellule de confinement à Ljubljanka jusqu’en 1949, puis la prison Woikovo jusqu’en octobre 1955. Donc, il est absent des procès pour juger les crimes de guerre de la LSSAH, et même lorsqu’il est libéré il n’est pas poursuivi pour le massacre de Baugnez (1944) ou du Paradis (1940). En 1980, la justice britannique tente une nouvelle poursuite, mais abandonne par manque de preuve.
    De retour à la vie civile, Mohnke travaille comme vendeur de véhicules utilitaires à Barsbüttel. Il décède le 6 août 2001 à l’âge de 90 ans.


WILHELM MOHNKE

_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 18:40 (2011)    Sujet du message: Wilhelm Mohnke Répondre en citant

effectivement c est encore un chef qui savait mené ces troupes face a une armée russe numériquement écrasante ! nous jugeons ici les faits de guerre et non les crimes de guerre mais il est vrai que stalin n épargnait pas non plus la population civil au milieu des champs de batailles . un partout la balle au centre je dirais !

sur la photo ci dessus on aperçois un chevron de couleur argent sur la manche de wilhelm , ce n est pas un grade ! c est l insigne porté par les membres du parti nazi dans l armée ! a le pas confondre avec les grades de caporal , caporal chef ,,, porté sur la manche droite dans toutes les armes du reich .


Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 10:42 (2011)    Sujet du message: Wilhelm Mohnke Répondre en citant

excellente remarque, je m'interrogeais et je n'avais pas trouvé la réponse, merci puma pour avoir répondu à mon ignorance.
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 23:48 (2011)    Sujet du message: Wilhelm Mohnke Répondre en citant

il faut précisé que les soldat waffen ss on une vocation politique et cette marque en rappelle la portance a laquelle ont prété serment les plus fervent défenseurs de la cause du national socialisme .
on note donc que tous les waffen ss n avaient pas forcément la carte membre du parti politique nazi.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:47 (2017)    Sujet du message: Wilhelm Mohnke

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com