figurines 1/6ème Index du Forum figurines 1/6ème
présentation de figurine au 1/6ème avec leur histoire
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 BienvenueInvité sur figurinepassion 
HEINZ HARMEL

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 21:10 (2011)    Sujet du message: HEINZ HARMEL Répondre en citant

CARRIERE

1928 : Oberfeldwebel (Reichswehr)
1935 : SS-Oberscharführer
1937 : SS-Untersturmführer
1938 : SS-Obersturmführer
1939 : SS-Hauptsturmführer
1941 : SS-Sturmbannführer
1942 : SS-Obersturmbannführer
1943 : SS-Standartenführer
           Brigadeführer und Generalmajor der Waffen-SS



FONCTIONS

1935 : Chef de section au SS-Regiment Germania
1937 : Chef de section au SS-Regiment Deutschland
1938 : Chef de compagnie au SS-Regiment Der Führer
1941 : Commandant de bataillon au SS-Regiment Der Führer
4 décembre 1941 - 2 octobre 1943 : Commandant du SS-Regiment Deutschland
27 avril 1944 -28 avril 1945 : Commandant de la 10. SS-Panzer-Division Frundsberg



DISTINCTIONS

1939 :    * Verwundetenabzeichen in Schwarz - Insigne des blessés en Noir
1940 :    * Eisernes Kreuz 2. Et 1. Klassen - Croix de Fer 2ème et 1ère classe
1940 :    * Infanterie Sturmabzeichen - Insigne de combat d’infanterie (classe argent)
1941 :    * Deutsches Kreuz in Gold - Croix allemande en or
1942 :    * Winterschlacht Im Osten (Ostmedaille) - Médaille du Front de l’Est
1943 :    * Sonderabzeichen für das Niederkämpfen von Panzerkampfwagen durch Einzelkämpfer - Insigne de destruction  de blindé
1943 :    * Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit Eichenlaub - Croix de Chevalier de la Croix de Fer avec Feuilles de  Chêne
1943 :    * Nahkampfspange in Silber : Agrafe de combat rapproché en argent
1944 :    * RK mit Eichenlaub und Schwertern : RK avec Feuilles de Chêne et Epées
AUTRES DECORATIONS (dates d’attributions inconnues)
    *  Medaille zur Erinnerung an den 1. Oktober 1938 - Médaille commémorative du 1er octobre 1938
    * Spange Prager Burg - Barrette du Château de Prague
    * Medaille zur Erinnerung an die Heimkerhr des Memllander - Médaille commémorative du retour du territoire  de Memel
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 21:10 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 21:14 (2011)    Sujet du message: HEINZ HARMEL Répondre en citant

LE GENERAL SORTI DU RANG

    Harmel naît en 1906 à Metz, son père est un officier général du service de santé de l’Armée du Kaiser (Infanterie-Regiment 4. Magburgisches Nr.67. En 1918, le district allemand de Lorraine (depuis 1871) est dissous, l’Alsace et la Lorraine reviennent à la France. De retour en Allemagne, le jeune garçon s’oriente très jeune vers le métier des armes. Harmel suit un parcours mental commun à beaucoup de jeunes allemands à causes des raisons suivantes : conséquences de la défaite ; les clauses du « Diktat de Versailles » ; la république de Weimar. Après la défaite, une Jugendkultur (culture propre à la jeunesse) apparaît, elle ne veut pas reproduire les erreurs des adultes en s’inspirant du romantisme allemand et du mouvement völkisch (nébuleuse conservatrice ravivant le pangermanisme).

I/ Les années de formation (années 1918-1924)

    Il participe à des réunions apolitiques (adhérant à la cause nationaliste). Il intègre le mouvement de la jeunesse Wandervögel (Oiseaux migrateurs). Cette organisation est fondée par des étudiants berlinois « en réaction contre les rigidités bourgeoises, les attitudes dépravées des « années folles », le matérialisme à outrance et le snobisme berlinois » (texte de l’époque). Le programme est le suivant : retour à la nature, autogestion loin des adultes, responsabilité individuelle, esprit d’aventure, patriotisme et culture populaire allemande.
    Ce mouvement est un fait de société qui concerne des  millions de jeunes (scoutisme). Ces jeunes découvrent les auberges de jeunesse, la vie au grand air, les randonnées en forêt et la camaraderie. Puis ils sont nombreux à s’engager politiquement ou militairement (Hitlerjugend).
    Mais, Heinz Harmel ne rejoint pas le mouvement de jeunesse du NSDAP qu’il estime trop politisé. À 19 ans, il s’engage dans la Reichswehr et rejoint l’Infanterie-Regiment 6 (Ratzbourg). Lors d’un exercice de tirs à la grenade (1928), il est blessé à l’œil droit. Les médecins le réforment surtout que les effectifs de la Reichswehr sont très limités. Versés dans la réserve, il occupe plusieurs petits boulots pour gagner sa vie. Après un travail dans l’industrie, il débute une formation en agriculture qu’il termine au début de la crise de 1929 et de la Grande Dépression qui s’ensuit. De nouveau sans emploi, il rejoint le Freiwilligen Arbeitsdienst (service du travail obligatoire -1931) institution de la lutte contre le chômage de la république de Weimar. Puis il devient instructeur au Reichskuratorium für Jügendertüchtigung (le comité du Reich pour l’instruction de la jeunesse). Cette organisation cache un entraînement militaire servant de service national.

II/ L’engagement dans le SS-VT (années 1935-1940)

    Versé en tant que réserviste au 10. Infanterie-Regiment Lübeck (1935), il reprend goût à la vie de soldat pour laquelle il voue une véritable passion. Il aime tellement cette vie qu’à la fin de sa période de réserve, il demande de rempiler. Mais à cause de son dossier médical, l’armée refuse sa demande. Sa seule possibilité est de poser sa candidature pour les SS-Verfügungstruppen (SS-VT) à Hambourg. Malgré son problème de vue, il intègre le SS-Regiment Germania en tant que SS-Oberscharführer. Servant comme chef de section,  il passe au SS-Regiment Deutschland (Munich) avec le grade de SS-Untersturmführer (janvier 1937).
    Il vient de trouver une seconde famille, il va mettre en application de nombreuses leçons issues de l’organisation Wandervögel. Début 1938, il devient SS-Obersturmführer et participe à l’annexion de l’Autriche, puis il rejoint le nouveau SS-Regiment Der Führer à Vienne, puis en Corinthie (Klagenfurt - Lendorf). En 1939, il devient commandant d’une compagnie de la division, levée à partir des régiments SS-VT : la SS-Division Verfügungstruppe (future Das Reich).
    À la tête de la compagnie, il combat en Hollande, en Flandres et enfin en France. Il y est décoré des deux classes de la Croix de Fer et de l’insigne d’assaut d’infanterie. Il est nommé commandant du 2ème bataillon motorisé du Der Führer. En avril 1941, il prend part à la campagne de Yougoslavie et il est élevé au grade de SS-Sturmbannführer à Belgrade.
    
III/ La guerre à l’Est (années 1941-1943)

    Débute l’invasion de l’Union Soviétique, son bataillon est placé au centre du dispositif de la SS-Infanterie-Division (mot.) Reich (future Das Reich), dont Paul Hausser est le commandant. Leur objectif est d’enfoncer les défenses devant Moscou et de prendre la ville, malgré une défense acharnée des Russes. En septembre il combat pour stopper la première contre attaque ennemie à Jelna. Pour avoir démontré son courage, Heinz Harmel reçoit la Croix Allemande en or (fin novembre).



HARMEL (à gauche avec le casque) LORS D'UNE REUNION EN COMPAGNIE DE PAUL HAUSSER AVEANT LE LANCEMENT DE L'OPERATION "ZITADELLE"
 
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 21:17 (2011)    Sujet du message: HEINZ HARMEL Répondre en citant

    Le 4 septembre 1941, toujours dans le secteur de l’Heeresgruppe Mitte, Heinz Harmel est Kommandeur du SS-Panzer-Grenadier-Regiment Deutschland temporairement : il prend la place de Wilhelm Bittrich, qui prend quant à lui la place de Paul Hausser (blessé gravement devant Moscou). En quelques mois, la division Deutschland a subi d’énormes pertes (60% de perte d’effectifs - 40% d’officiers perdus).
    La division est ramenée en Europe occidentale (1942) pour se reconstituer et pour être transformée en SS-Panzer-Grenadier-Division. Harmel reste Russie (zone de la 9.Armee) avec le Kampfgruppe SS-Reich aux ordres de Matthias Kleinheisterkamp. Il combat tout le premier semestre 1942, puis rejoint la Reich en France. Il devient SS-Obersturmbannführer en octobre, puis regagne le front de l’Est et combat avec son unité sur le saillant de Rjev afin de stopper les attaques russes (opération Mars).
    En février 1943, il participe à la reconquête de Kharkov et Bielgorod ainsi qu’à la grande bataille de Koursk. Pour cela, il est promu SS-Standartenführer et il reçoit des mains d’Hitler la Croix de Chevalier de la Croix de Fer, ainsi que les Feuilles de Chêne en septembre. Cette rencontre est méritée, Harmel s’est personnellement distingué à Kharkov en attaquant de nuit à bord de son véhicule blindé, suivi par son unité en tant que fer de lance lors d’une contre offensive. Il reçoit l’insigne de destruction de char et de combat rapproché en argent.

IV/ A la tête de la Frundsberg (année 1943-1945)

    La formidable carrière d’Heinz Harmel  est stoppée le 2 octobre 1943 à cause d’une blessure à la tête. Son état de santé nécessite une évacuation par avion, il passe sa convalescence dans un hôpital de la Waffen-SS (Hohenlychen). Placé en réserve générale à la fin de sa convalescence, ses supérieurs l’envoient à Hirschberg (Silésie) pour y suivre une formation de commandant de division (avril 1943 - mars 1944). Comme il a lui-même détruit un ennemi, il est bien placé pour assurer un tel commandement. Le SS-Gruppenführer, Karl Fischer von Treuenfeld, commandant de la 10. SS-Panzer-Division Frundsberg est grièvement blessé (en défendant la  Fester Platz Tarnopol) et il doit céder sa place de commandant. Himmler interroge Hausser pour connaître les qualités que doit avoir un candidat susceptible  de prendre ce poste de commandant. Hausser lui adresse le bulletin d’appréciation d’Harmel : « personnalité militaire marquée, actif, plein d’allant  et de tempérament. Précis dans l’objectif, énergique et tenace. Avisé et lucide dans la réflexion. Très bon point de vue tactique, beaucoup de pratique ». En dix ans, Harmel a gravit tous les échelons de chef de section à commandant de division, mais pas au sein de l’Armée comme il l’avait envisagé. La Waffen-SS a été la grande chance du jeune apprenti à la recherche d’un emploi dans une Allemagne en crise. Son ascension fulgurante au sein de la Waffen-SS n’aurait pas été possible dans la Heer. Le parcours d’Harmel est exceptionnel.
    SS-Oberführer en mai 1944, puis SS-Brigadeführer und Generalmajor des Waffen-SS en septembre, Harmel prend le commandant de la 10. SS-Panzer-Division Frundsberg durant une année, année terrible car la Wehrmacht s’effondre à l’Ouest et que la guerre est perdue pour le Reich. Durant la bataille de Normandie, Harmel engage la Frundsberg (une des 4 divisions de l’unité est présente à Falaise) pour percer le dispositif allié (20 août) et sauver ce qui l’être. Puis c’est la traversée de la Seine, et le repli vers les Pays-Bas en passant par la Belgique. L’unité (en partie reconstituée) combat avec succès lors de l’opération Market Garden de septembre, se battant sur le pont de Nimègue, et ralentit la progression alliée sur la « Hell’s Highway ». Grâce à cela, il obtient les Epées pour sa Croix de Chevalier.
    Suite à l’échec dans les Ardennes, l’ « Ancien » (« der Alte » surnommé ainsi  par les jeunes soldats  de 20 ans) est envoyé en Alsace pour établir une tête de pont  vers la poche de Colmar. Même avec des moyens limités, il menace plusieurs fois l’avancée américaine à Haguenau.
    En 1945, à cause de l’avancée rapide de l’Armée rouge sur Berlin, la 10. SS-Panzer-Division Frundsberg doit renfoncer les positions allemandes sur l’Oder (février). À la mi-avril, la division est encerclée près de Spielberg (entre Berlin et Dresde). Ignorant l’ultime ordre d’attaque, Harmel abandonne sa position et se replie pour sauver son unité. Épuisée, la division éclate en de nombreux Kampfgruppen. Harmel est envoyé à la SS-Junkerschule de Klagenfurt pour avoir désobéi. Il ne doit plus en bougers. Ne respectant pas cet ordre, il retourne au combat après avoir constitué un groupe de combat fait de bric à de broc. Pour lui la guerre se termine à la tête d’un Kampfgruppe d’une centaine d’hommes rattachés à l’Heeresgruppe E et combat en Autriche, près de la frontière italienne.



HARMEL EXPLIQUE LA SITUATION A OTTO KURM (à gauche) AU PRINTEMPS 1941
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
TERMINATOR
admin en second maréchal d armée
admin en second  maréchal d armée

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 208
Localisation: tobrouk
Point(s): 103
Moyenne de points: 0,50

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 21:19 (2011)    Sujet du message: HEINZ HARMEL Répondre en citant

V/ L’après-guerre

    Fait prisonnier par les Américains près de la frontière tchèque, il est emprisonné dans un camp spécial au Royaume-Uni pendant deux ans. Relâché, sans être jamais accusé de crimes de guerre ou contre l’humanité, Heinz Harmel trouve un emploi de représentant de commerce. Il le conserve jusqu’à la retraite. Harmel, humble et modeste, mais très efficace au combat, est l’antithèse des officiers SS tels qu’on nous les présente : son engagement au sein de l’Ordre noir aura surtout permis à Harmel de vivre pleinement sa passion pour le métier des armes ; sans que l’idéologie soit aussi importante que pour un Eicke ou un Lammerding. Pourtant en 1984, Harmel est à l’origine d’une polémique médiatique en recevant une médaille commémorative de la ville de Bayeux dans le cadre de la réconciliation franco-allemande, récompense dur à avaler pour de nombreux anciens combattants et résistants français.
    Harmel se lie d’amitié avec le Major General John Frost (commandant du 2ème Bataillon de la 1ère Division Aéroportée britannique - Arnhem 1944). À cette époque, Harmel avait ordonné un cessez-le-feu pour récupérer et soigner les blessés britanniques.
    Harmel décède à Krefeld (Rhénanie du Nord-Westphalie) le 2 septembre 2000.


 ARTICLE PARU DANS LE H.S. DE LIGNE DE FRONT / LES GENERAUX DE L’ORDRE NOIR


HARMEL DURANT LA CAMPAGNE EN UNION SOVIETIQUE
_________________
le peuple vaincra


Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Ven 11 Nov - 16:52 (2011)    Sujet du message: HEINZ HARMEL Répondre en citant

ah oui maintenant je vois qui c est ! je l ai aussi dans mes bouquins  mais il m était sortie de la tete !   beau topo ! Laughing

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:41 (2017)    Sujet du message: HEINZ HARMEL

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com