figurines 1/6ème Index du Forum figurines 1/6ème
présentation de figurine au 1/6ème avec leur histoire
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 BienvenueInvité sur figurinepassion 
La transfusion de sang

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les inventions durant la ww2
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message



Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2010
Messages: 348
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): -27
Moyenne de points: -0,08

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 11:35 (2011)    Sujet du message: La transfusion de sang Répondre en citant

Lors des conflits, la survie autant des soldats au front que des civils à l’arrière est liée au progrès de la médecine. Les nombreux cas à traiter sont aussi source de progrès. D’autres progrès médicaux comme l’anesthésie, les sulfamides, la chirurgie ont sauvés des vies. La transfusion et la conservation du sang sont des domaines où l’armée et les services de santé vont exceller.
Longtemps resté un acte complexe et difficile, la transfusion sanguine est découverte après que des chercheurs est mis à jour les particularités de ce précieux liquide. L’autrichien Karl Landsteiner découvre les trois groupes sanguins (A,B,O) en 1900 après avoir comparer plusieurs sujets. Il remarque que le sang s’agglutine ou non avec les globules rouges des autres patients, il résout du coup une partie du problème d’incompatibilité. En 1902, A. Decastello et A. Sturli découvre le groupe AB et en 1911 Ludwick Hirsfeld et Emil von Dungern découvrent l’héritabilité des groupes sanguins.
À la veille de la Grande Guerre, la transfusion se fait toujours de bras à bras avec une canule. Une découverte, toute aussi importante, se fait jour : la conservation du sang durant quelques jours, ce qui permet le transport de cette précieuse substance vers les hôpitaux installés à l’arrière du front. Les vertus anticoagulante du citrate de soude sont démontrés à un an d’intervalle par le chirurgien Richard Lewisohn et le belge Albert Hustin. La conservation du sang atteindra 30 à 40 jours en 1916, elle n’était que de 4 jours en 1915.
La première transfusion sanguine date de 1914, elle est réalisé par le docteur Emile Jeanbrau. Au vu des problèmes d’identification et d’incompatibilité des groupes sanguins, seul le sang du groupe O mélangé au citrate de soude est utilisé. Les Américains, quant à eux, se servent d’un sérum physiologique salé à la place du citrate de soude.
Le conflit espagnol va permettre la mise en place d’une logistique spéciale pour ce liquide par les différents pays européens. Les Républicains espagnole créent une banque du sang et des unités mobiles de transfusions devant une forte demande. Les Franquistes feront de même.
Les armées vont réfléchir à la méthode la plus adaptée pour la collecte, pour le stockage et l’approvisionnement du sang des unités lors de conflit au vu des expériences de la guerre d’Espagne.
A Bristol en 1939, les Britanniques constituent le A.B.T.S. (Army Blood Transfusion Service) ainsi qu’un Home Fleet, des B.T.U. (Base Transfusion Units) et des F.T.U. (Field Transfusion Units). À partir de ce moment chaque soldat voit son sang analysé pour connaître son groupe,  cette mention sera stipulé sur sa plaque de matricule, son carnet de solde ainsi que sur son dossier médical. Les sang est conservé dans des conteneurs isothermes. Il ne reste plus qu’à lancer une collecte de sang par un appel aux dons, ainsi que la conception et la fabrication du matériel de transfusion. En 1941, aux Etats Unis, le Docteur Charles Drew est à l’origine de la conception et de l’organisation de la première banque de sang : c’est le programme « Blood for Britain ». L’américain Red Cross assure la collecte de sang pour l’Armée américaine.
Une autre découverte permet de résoudre les problèmes liés à la conservation et au stockage : le plasma. Partout des collectes de sang sont organisées à grand renfort de propagande qui soulève un élan unissant le front et l’arrière. 
En Normandie, le sang est acheminé par des avions dans des conteneurs isothermes, relayé ensuite par des camions réfrigéré, pour terminer leur route dans des banques de sang comme celle de Bayeux. Des obus de 155mm évidés sont aussi utilisés pour ravitailler les troupes encerclés en plasma et médicaments. Les blessés sont désormais transfusés en plein combat dans des F.T.U. et les antennes sanitaires. 
D’autres avancées vont faire que les transfusions soient de plus en plus en sûre pour les receveurs : une de celle-ci est la découverte du « facteur rhésus » par Landsteiner et Wiener.
NUL BLESSE NE DOIT MOURIR FAUTE DE SANG;


(source Revue Axe et alliés)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Avr - 11:35 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 11:03 (2011)    Sujet du message: La transfusion de sang Répondre en citant

ah bien ! trés bon texte !!  bravo ! trés intéréssant ! Surprised

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:03 (2017)    Sujet du message: La transfusion de sang

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les inventions durant la ww2 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com