figurines 1/6ème Index du Forum figurines 1/6ème
présentation de figurine au 1/6ème avec leur histoire
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 BienvenueInvité sur figurinepassion 
Hans Jaochim MARSEILLE

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message



Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2010
Messages: 348
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): -27
Moyenne de points: -0,08

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 00:00 (2010)    Sujet du message: Hans Jaochim MARSEILLE Répondre en citant


Né le 13 décembre à Berlin. C’était un pilote de chasse allemand avec le grade de Hauptmann. Il fut un as de l’aviation, la propagande le surnomma « Der Stern von Afrika » (l’étoile d’Afrique). Comptabilisant 158 victoires au dessus de la Manche et au dessus de l’Afrique du Nord ; il est considéré comme le principal as de la Jagdgeschwader 27 (JG 27) 
I - Son histoire
Descendant d’immigrés français huguenots installés en Allemagne, il était le fils d’un Generalmajor de la Luftwaffe. Il arrêta sa scolarité à 17 ans (Lycée Prinz-Heinrich-Gymnasium à Berlin). En 1938, il entra dans l’Armée de l’Air. Malgré des problèmes de discipline militaire, son talent de pilotage était indéniable. Le respect des supérieurs et la rigueur prussienne au sein de la Wehrmacht, n’étaient pas pour lui. À titre d’exemple : il ne respectait pas les altitudes minimales de vol, et même un jour, il fit atterrir son appareil sur une route pour satisfaire des besoins. 
À l’issue de sa formation, il fut affecté dans la « Lehrgeschwader 2 » (escadre d’entraînement) en août 1940, qui était stationnée sur la côte de la Manche. Avant cela, il fit un bref passage dans la Staffel 4 de la Jagdgeschwader 52 (JG52), où pour la première fois il prit part au combat contre l’ennemi. Le 24 août 1940, lors de la bataille d’Angleterre, il obtint sa première victoire lors de sa première journée de combat. À sa deuxième journée de combat, il a abattu son deuxième avion. Cela va lui valoir d’être décoré de la Croix de fer de 2ème classe. Trois jours plus tard, après sa cinquième victoire, ou lui décerna la Croix de fer de 1ère classe. Il obtint toutes ses victoires contre le chasseur mythique britannique, le Spitfire. Il fut puni deux fois encore pour indiscipline dont une fois avec cinq jours d’arrêt. 
Malgré ses , il fut abattu à trois reprises lors de la bataille d’Angleterre. Cela étant du en parti à son individualisme en combat aérien (ne se préoccupant pas des tactiques de combat de la Luftwaffe) et qu’il était un pilote aventureux. 
En mars 1941, il est muté à la Jagdgeschwader 27 (JG 27). Son commandant était l’Oberleutnant Gerhard Homuth, officier de grande tradition qui supportait peu la désinvolture de son subordonnée. 
La JG 27 est envoyée en Afrique du Nord en avril ; elle est engagée rapidement dans la région de TOBROUK. À bord d’un Hawker Hurricane britannique, il obtint sa première victoire lors de sa première mission au dessus la Lybie. Dans les semaines suivantes, à bord d’un Curtiss P.40 et Hawker Hurricane, d’autres victoires se rajoute à son score. Il s’attira les foudres de son supérieur hiérarchique, le Lieutenant Gerhard Homuth, car dès qu’il voyait un avion ennemi il quittait la formation pour l’attaquer sans en avoir reçu l’ordre. Cet technique était en total contradiction avec les règles de combat aérien. Le Gruppenkommandeur Hauptmann Neumann n’aimait pas ce genre d’attitude non plus, mais il reconnaissait l’indéniable talent de H.J. Marseille. 
II - Obéissance et récompense : 


En juin 1941, il est élevé au grade de Leutnant (Sous-lieutenant) après sa treizième victoire. Peu de temps après, son avion a été touché par des projectiles et il dut atterrir dans le désert. Il ne parvint à rejoindre les lignes allemandes qu’après une longue marche. Prenant conscience de ses devoirs de soldats et d’aviateur, dans les mois qui suivirent, il resta plus proche de ses camarades durant les combats et respecta les règles militaires élémentaires. Le 24 septembre, les Messerschmitt Bf 109 de son unité (au nombre de 24) combattirent deux escadrons de chasseurs britanniques. Six chasseurs britanniques furent abattus, dont quatre à l’actif de Marseille, alors que les Allemands ne déplorèrent aucune perte. Nommé Rottenführer (chef de groupe), au fil des missions son tir devint plus précis. Il obtint la Croix Allemande en or ( Deutches Kreuz in Gold) en décembre de la même année.
Marseille obtint sa cinquantième victoire en février 1942, ce qui fit de lui le pilote le plus titré de l’escadre. Promu au grade d’Oberleutnant (Lieutenant), il reçut la croix de chevalier de la Croix de fer. Au mois de mai, Homuth devint Chef de groupe et Marseille Chef d’escadrille. Durant les mois suivant, sa moyenne s’éleva entre deux et cinq victoires par combat aérien. Devenant une célébrité en Allemagne mais aussi chez ses ennemis. Les Britanniques auraient reçu l’ordre de ne plus l’attaquer seulement en groupe. Marseille fut prit en chasse par des pilotes d’élite, dont Clive Caldwell qui parvint à abattre plusieurs pilotes de l’escadre de Marseille sans jamais le rencontrer lui-même en combat. 
En juin 1942, Marseille parvint à abattre six ennemis en onze minutes. Dans le même mois, il reçoit les feuilles de chêne pour sa croix de chevalier de Croix de fer après sa soixante-quinzième victoire, étant ainsi le second pilote de son unité et le 97ème soldat à recevoir cette décoration. Le 17 juin, Marseille voit son nombre de victoire atteindre 100. C’est le premier pilote qui atteint ce score sur le front de l’Ouest. Il reçut sa croix de chevalier de la Croix de fer avec glaives et feuilles de chêne à Berlin. C’est alors le douzième soldat à obtenir cette haute décoration. 
À son retour dans son unité, la situation a changé. La Luftwaffe était maintenant sur la défensive en Afrique. Les Alliés sont six fois supérieur en nombre, cela augmenta les pertes subit par l’escadre. Au premier jour de mission, il abattit dix avions, le 1er septembre, il comptabilisa dix-sept victoires en trois missions. À cette date, son total de victoire était de 121. Après avoir abattu cinq avions de plus, lui sont remis les brillants pour sa croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives et diamants. Il fut nommé pour la cinquième fois dans le rapport de la Wehrmacht après avoir ajouté d’autres victoires à son palmarès dans les jours qui suivirent. Son score se montait à 144 avions abattus, le 11 septembre. Sept autres victoires de plus, furent revendiqué par Marseille quatre jours plus tard. C’était le troisième pilote allemand à atteindre 150 victoires, mais le premier sur le front de l’Ouest. 
III - Une fin tragique
Le 16 septembre 1942, à 22 ans, il est promu Hauptmann (Capitaine) et devint le plus jeune capitaine de la Luftwaffe. Le supériorité de l’ennemi, les missions de en plus en nombreuses, Marseille était tendu et très fatigué. Le Generalfeldmarschall Rommel lui proposa une permission et de l’accompagner à Berlin. Marseille refusa, souhaitant se rendre auprès de sa fiancée à Noël. 
Le 30 septembre, de retour d’une mission avec son escadrille, l’appareil de Marseille, un Messerschmitt Bf 109 G2, connu des problèmes de fuite dans une canalisation d’huile. Cela déclencha un incendie dans le moteur, le pare-brise se recouvrit d’huile, et ses co-équipiers le guidèrent vers les lignes allemandes. Une épaisse fumée envahit le cockpit, alors Marseille décida de s’extraire de l’appareil. L’avion ne se trouvant pas en bonne position, il heurta l’empennage arrière avec la tête en sautant, ce qui le tua sur le coup et il ne put déclencher son parachute. Il fut enterré trois jours plus tard Derna, où un petite pyramide fut érigée par des camarades italiens et la 3ème escadrille. On pouvait lire sur la plaque « Ici mourut invaincu le H.J. Marseille ». Après le conflit, sa dépouille fut transféré dans le Mémorial de l’Afrikakorps à Tobrouk.  
 
En 1989, une nouvelle pyramide dut érigée à la même place avec la même citation en allemand, en italien et en arabe, par d’ancien camarade. Il fut le troisième pilote à franchir la barre des 150 victoires, mais il fut le seul à toutes les obtenir contre les Britanniques.  
 
La Luftwaffe de Bundeswehr, d’après guerre, honora ce pilote de chasse hors norme en donnant son nom à ne caserne.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Nov - 00:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 02:56 (2010)    Sujet du message: Hans Jaochim MARSEILLE Répondre en citant

d aprés ton texte marseille obtient des victoires sur du materiel anglais ce qui est étonnant !  pour autant on ne doit pas confondre le front africain et ouest , il est dont plus juste de dire que ces victoires on été obtenue contre des avions anglais ou américain ,,, il ne fut pas le premier pilote a obtenir le score de 97 victoires car d autre as comme werner ou galland l avait fait plus tot en 40 ! mais sur le térrain africain ce fut en effet le détenteur de chasseur abattue , je voulais rectifié cette petite érreur ! Very Happy
je ne pense pas que la jg27 fut équipé en curtiss p40 ou en hurricane meme de prise Mr. Green  car elle était en intégralité équipé de bf109 E7 ,f2,f4 et g2 Okay


Revenir en haut



Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2010
Messages: 348
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): -27
Moyenne de points: -0,08

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 12:54 (2010)    Sujet du message: Hans Jaochim MARSEILLE Répondre en citant

Après des recherches, lorsque il arrive en afrique du nord, c'est bien sur des avions britanniques qui fit ces premières victimes, hé oui, ces avions avait étaient pris par les italiens aux anglais, et ils vinrent renforcés la force aérienne de l'axe. Erreur de ma part pour les fronts, effectivement je me suis trompé de ligne en tapant le texte. I'm sorry. Par contre la JG 27 a bien profité d'appareil britannique à son arrivée en afrique du nord, c'était pour palier à la déficience en matériel mais je continue les recherches et je vous informe des résultats.

Revenir en haut



Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2010
Messages: 348
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): -27
Moyenne de points: -0,08

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 13:45 (2010)    Sujet du message: Hans Jaochim MARSEILLE Répondre en citant

Selon diverses source, donc wikipédia, les Bf109 ne sont arrivés qu'en septembre 1941. Donc il est fort probable qu'entre avril et août 1941, la JG 27 utilisa des avions britanniques.

Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 14:29 (2010)    Sujet du message: Hans Jaochim MARSEILLE Répondre en citant

 sur ma doc spécialisé  tous les avions de prise étaient peint en jaune sur le dessous et expédié pour évaluation , et de plus les engins étaient détruits ou dinamité  mais pas réutilisé au combat  Rolling Eyes  hors marseille n était pas un pilote testeur  ,mais pilote de combat ce qui  quand meme semble curieux de le voir sur hurricane  au risque de se faire plombé par un collégue !   non ,ce n était pas dans  l ordre de marche reglementaire  en vigueur Mr. Green   et en 41 les E4 et E7 trop font  partie intégrante au jg 27 et 53   bientot remplacé  par les f2 et f4 trop plus performants , enfin c est intéréssant quand meme et suis bien curieux de ce qui me semble etre une belle erreur de wiki ! a preuve du contraire  des hurricanes opérationnels en combat dans l armée allemande  j en est pas sus Mr. Green Mort de Rire

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:40 (2017)    Sujet du message: Hans Jaochim MARSEILLE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> les généraux de la ww2 qui étaient ils? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com