figurines 1/6ème Index du Forum figurines 1/6ème
présentation de figurine au 1/6ème avec leur histoire
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 BienvenueInvité sur figurinepassion 
le schermann

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> le garage et l'armurerie -> les engins blindés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Dim 3 Oct - 14:11 (2010)    Sujet du message: le schermann Répondre en citant

le char de bataille des armée us !


Dernière édition par Admin puma le Lun 7 Fév - 16:10 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Oct - 14:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut



Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2010
Messages: 348
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): -27
Moyenne de points: -0,08

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 15:03 (2010)    Sujet du message: le schermann Répondre en citant

profil du sherman M4,,photos issue de la revue axe et allié de mars-avril 2010





Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Lun 29 Nov - 03:23 (2010)    Sujet du message: le schermann Répondre en citant

le casse croute des panzers ! Okay

Revenir en haut



Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2010
Messages: 348
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): -27
Moyenne de points: -0,08

MessagePosté le: Mar 30 Nov - 18:07 (2010)    Sujet du message: le schermann Répondre en citant

C’est le char moyen américain qui fut le plus produit lors du conflit (50000 unités environ). Il doit le surnom de « Sherman » aux Britanniques. Lorsque ceux-ci réceptionnèrent leurs premiers exemplaires (cadre de la loi prêts-bails), ils continuèrent la tradition de nommer les chars en provenance des Etats-Unis d’un nom de général nordiste de la guerre de Sécession. L’U.S Army adopta ce surnom, et il fut dès lors appelé « M4 Sherman », alors que les Soviétiques l’appelèrent le Emchs.  
I - Caractéristiques
* Equipage : 5 hommes 
* Longueur : 6.28 m 
* Largeur : 2.62 m 
* Hauteur : 2.68 m 
* Poids : 32.3 tonnes 
* Blindage : Coque 50 mm (avant), 38 mm (arrière), 38 mm (flanc) // Tourelle 75 mm (avant), 50 mm (arrière), 50 mm (flanc) 
* Armement : 1 canon de 75 mm, 1 mitrailleuse Browning 7.62mm montée sur rotule, 1 mitrailleuse Browning coaxiale de 7.62 mm 
1 mitrailleuse Browning 12.7 mm sur tourelle (facultative) 
* Moteur : 5 moteurs à essence de 6 cylindres Mutibank Chrysler 
* Suspension : ressorts hélicoïdaux verticaux 
* Vitesse : 40 km/h sur route 
* Autonomie : 160 km 
II - L’évolution
Au début, les M4 possédaient deux caractéristiques du T6, son prédécesseur, qui disparurent très vite (2 mitrailleuses M1919A4 ; réglages en élévation actionnées par le conducteur). Une porte latérale sur le flanc, qui permettait un accès rapide pour l’équipage, fut abandonnée. 
Les premiers chars produits sont armés avec un canon M2 de 75mm (le canon M3 était plus long et équipé le M3). Le montage du canon M2 nécessita un contrepoids au niveau de la bouche pour rester compatible avec la stabilisation gyroscopique de l’armement. Avec le montage du canon M3, tous ces problèmes furent annihilés. L’affût de canon M34 est remplacé par le M34A1 qui avait l’avantage d’avoir une lunette directe combinée au périscope de visée du M34. De plus, le bouclier de la mitrailleuse, qui était indépendant auparavant, devint solidaire de celui du canon. 
Une nouvelle suspension (Heavy-Duty) apparu sur tous les modèles M4 à l’été 1942. D’autres modifications sont apportées, notamment, la petite roue de retour qui fut déplacée sur l’arrière du bogie (châssis à 2 ou 3 essieux), les ressorts verticaux voyant leur diamètre augmentés de 25 mm, ainsi que la disparation rapide des roues de route à rayon au profit de roues pleines. 
Un problème apparu sur le Sherman, dès les premiers combats, celui-ci s’enflammait rapidement lorsqu’il était touché par un obus antichar. On attribua ce problème aux compartiments latéraux de munitions, pour diminuer cette vulnérabilité, il fut ajouté une applique soudée de blindage couvrant cette partie. Après, on repensa entièrement la protection de la caisse. Des compartiments de stockage de munitions, les ingénieurs adoptèrent la solution suivante : les 10 casiers de 10 obus sont plongés dans un bac de 140 litres d’eau, de méthanol (antigel) et d’un produit anti-corrodant. On redessina entièrement l’avant de la caisse (plaque de blindage inclinée à 47° au lieu de 56°) et on augmenta l’épaisseur du blindage (64mm au lieu de 51mm). Les nouveaux périscopes se substituèrent aux fentes de visions. Désigné M4A3 (75)W (pout Wet - stockage humide) étant mieux protégé, il servit de base pour les futurs développement du Sherman. 
Devant des problèmes de puissance de feu, qui montra ses limites contre les chars allemands modernes (Tigre et Panther), il s’avéra nécessaire d’y remédier. Les Britanniques s’y attelèrent en premier en installant leur canon de 17 livres dans une tourelle standard de Sherman. Il fut surnommé « Sherman Firefly » (luciole). Il se révéla déterminant dans la lutte contre les blindés de la Wehrmacht lors des campagnes en Afrique du Nord et en Europe. Devant cette réussite, mêmes les américains l’adoptèrent, et 80 exemplaires de M4A3 furent modifiés. 
Pourtant l’industrie américaine adopta une autre solution. Elle installa une nouvelle tourelle T23 armé d’un canon de 76.2 mm (M10 Wolverine). Ce modèle était de fabrication américaine. Peu après le débarquement du 6 juin 1944, les premiers M4A1 (76) W firent leur apparition, suivis de près par les M4A3 (76) W. 
Apparaîtra au même moment, une version d’appui feu équipé d’un obusier de 105 mm (M4A3 105). Fabriqué avec des caisses récentes, le stockage humide ne fut pas utilisé pour des raisons de poids. Par contre son glacis (pente de l’avant) bénéficia d’une inclinaison de 47°.  
La version M4A3E8 fut la plus abouti. La nouvelle suspension HVSS (Horizontal Vertical Spring Suspension) fit son apparition, les ressort agissaient maintenant de manière horizontale. Cela ne lui occasionna aucun gain de vitesse sur route, mais combinée avec de nouvelle chenille plus large (T80 ou T84), le char avait gagné en maniabilité en tout terrain. Surnommé « Easy Eight », il fut utilisé lors de la Bataille des Ardennes et après. 
III - Les combats
En 1942, le Sherman combattit pour la première fois à El Alamein. Au nombre de 285 unités de M4A1/M4A2, la 8ème Armée lança la contre offensive. Possédant une bonne fiabilité, il démontra d’excellentes qualités au combat. Pour les Britanniques, sa tourelle qui est armé d’un canon de 75mm, se fut une révolution car le Sherman pouvait tirer en tir antipersonnel, par rapport aux canons 40mm des chars britanniques de l’époque. Il était notamment plus performant contre les servants des canons antichar allemands, et le canon de 75 mm se révéla très efficace contre les Panzer III et IV. Il fut déterminant dans la défaite de l’Afrika Korps. 
En 1943, lors de l’avancée des Alliés, le Sherman allait connaître différent problème grave. Le premier reconnu était sa tendance à prendre feu après avoir subit un impact. Avec sa hauteur de 2.74m, c’était une cible facile dans le désert. Malgré les différentes améliorations (stockage humide, amélioration du glacis), sa hauteur et ses flancs en font un char plus vulnérable que le T-34, son équivalent russe. L’utilisation de l’essence le rend plus vulnérable, mais permet une diminution de poids avec l’utilisation de moteur plus petit.  
Une variante amphibie fut produite (Sherman DD = Duplex Drive) avec une jupe et deux hélices. Il participa au débarquement en Normandie, seul un char sur dix réussi à débarquer. Cet échec était du à sa trop grande hauteur, donc ils se renversèrent et coulèrent à pic avec leur équipage. 
IV - Variantes
1) M4 : avec un moteur Continental R-975C-1, 9 cylindres en étoiles refroidis par air de 953 cv, construit à 6748 unités en juillet 1942 et 1944. 
** M4(76)W : M4 armé d’un canon M1A1 ou M1A2 
** M4(105) : M4 armé d’un obusier de 105mm (800 unités) 
** M4(105)HVSS : M4 (105) équipé d’une suspension HVSS (841 unités) 
** Tank Recovery Vehicle M32 de dépannage, dérivé du M4 
2) M4A1 : caisse en éléments coulés (nom britannique : Sherman II) construit à 6281 unités en février 1942 et décembre 1943 
** M4A1 (76)W : M4A1 avec un canon M1A1 ou M1A2, 3426 unités entre janvier 1944 et juillet 1945 (Sherman Ia pour les  
britanniques) 
** Tank Recovery Vehicle M32B1 : M32 basé sur le A1 
** Full Track Prime Mover M34 : M32B1 avec treuil et grue 
** Grizzly : version canadienne (188 unités) 
3) M4A2 : M4 avec un moteur diesel GM 6-71, caisse réalisée par soudage, 8053 unités construites entre avril 1942 et mai 1944  
(Sherman III pour les Britanniques) 
** M4A2 (76)W : M4A2 armé d’un canon M1A1 ou M1A2, construit à 1594 unités 
** Tank Recovery Vehicle M32B2 de dépannage, M32 basé sur le A2 
4) M4A3 : M4 avec un moteur Ford GAA III, refroidit par liquide, caisse construite par soudage, 1690 unités construites de juin 1942 
à septembre 1943 
** M4A3 (75)W : blindage renforcé, 3071 unités construites de février 1944 à mars 1945 
** M4A3 (76)W : M4A3 (75)W armé d’un canon M1A1 ou M1A2, 1925 unités. 
** M4A3 (76)W HVSS ou M4A3E8 avec suspension HVSS, 4542 unités de mars 1944 à avril 1945 
** M4A3 (105) : M4A3 armé d’un obusier de 105mm M4, 500 unités 
** M4A3 (105) HVSS : M4A3 (105) doté d’une suspension HVSS, 2539 unités 
** M4A3E2 Assault Tank : version surblindé (tourelle 150mm, caisse 100mm), moteur Chrysler Mutibank A-57, 254 unités de mai à 
Juin 1944 
** Tank Recovery Vehicle M32B3 : de dépannage, M32 basé sur la A3 
5) M4A4 : moteur Chrysler Mutibank A-57 de 30 cylindres de 370 chevaux, compartiment moteur allongé à cause du réservoir, caisse  
construite par soudage (Sherman V pour les Britanniques) 
** Sherman Vc : Sherman V réarmé avec un canon de 17pdr (surnommé Sherman Firefly par les Britanniques) 
** Tank Recovery Vehicle M32B4 de dépannage : M32 basé sur le A4


Revenir en haut
Admin puma
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 2 841
Localisation: snake mountain
Point(s): 256
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Mer 1 Déc - 00:35 (2010)    Sujet du message: le schermann Répondre en citant

Oh jolis !!! je t e est trouvé un comme il faut !
 

 celui la fait dodo ! héhé


Revenir en haut
mof
général de corp d armée
général de corp d armée

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 525
Localisation: langy
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon
Point(s): -8
Moyenne de points: -0,02

MessagePosté le: Mer 1 Déc - 21:54 (2010)    Sujet du message: le schermann Répondre en citant

c'est un peu comme le T34, un jouet à PanzerGrenadier
_________________
http://www.militariaonline.fr/ Spécialiste militaria Allemand


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:40 (2017)    Sujet du message: le schermann

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    figurines 1/6ème Index du Forum -> l histoire de la ww2 et de son materiel de guerre -> le garage et l'armurerie -> les engins blindés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com